Cyril Massarotto - Quelqu'un à qui parler







Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu'il n'a personne à qui parler. Soufain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu.
Tiens, et s'il appelait ? A sa grande surprise, quelqu'un décroche. Et pas n'importe qui : c'est à lui-même, âgé de dix ans, qu'il est en train de parler ! Mais que dire à l'enfant que l'on était vingt-cinq ans plus tôt ?
Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s'interroger : l'enfant que j'étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-il vraiment envie de devenir l'adulte que je suis aujourd'hui ? Ne l'ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ?
Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin !



Dans cette histoire, on a à faire à Samuel, un trentenaire proche de la déprime quand il se rend compte qu'il est seul devant son gâteau recouvert de bougies le soir de son anniversaire. Mais on rencontre aussi ce Samuel à l'âge de 10 ans, un petit garçon avec des rêves pleins la tête, malgré que la santé de sa maman soit au plus bas.
Seulement voilà, nous ne sommes pas dans un banal récit où le passé et le présent de notre personnage s'alterne (ce que j'affectionne tout particulièrement), ici Samuel adulte compose le numéro de téléphone du domicile où il vivait avec ses parents, et, pour une raison inexplicable, tombe sur Samuel enfant ! Et le dialogue s'engage...

Voilà le genre de roman qui fait du bien au moral, car après avoir bien fait souffrir notre personnage, l'avoir fait galérer, on le voit qui remonte la pente ! Nos deux Samuel s'entraident. L'adulte guide l'enfant dans ses choix et le soutient lorsqu'il perd l'être le plus cher à son cœur. Alors que le jeune, ne voulant pas de la vie que le trentenaire a bâti, le force à se reprendre en mains et à dépasser ses peurs.
Petit clin d’œil eux M&M's, couple de retraités vivant dans le même immeuble que Samuel, que j'ai adoré !
Impossible de lâcher le livre avant d'être arrivée à la dernière page, à la dernière phrase, au dernier mot... J'ai été très émue à certains moments, les larmes ont coulé. C'est typiquement le genre d'histoire qui me touche énormément et qui ne risque pas d'être oublié de ci-tôt. D'accord, certains points sont prévisibles voire même clichés, mais je n'ai même pas envie d'y faire attention tellement le message qui ressort de cette histoire est positif : remettez vous en selle et redonnez du peps à votre vie !

J'ai découvert Cyril Massarotto avec ce roman, et je sais que ce ne sera pas le dernier de cet auteur que je lirai. C'est tendre et drôle et les pages défilent sans qu'on s'en rende compte. Un pur bonheur !



Un énorme merci aux éditions XO pour l'envoi de ce magnifique roman
ainsi qu'à Livraddict pour l'organisation de ce partenariat.