Eliette Abécassis - Une affaire conjugale


Lu aux éditions Le livre de poche - 308 pages
(grand format aux éditions Albin Michel)
Contemporaine
<<
"Pour bien faire les choses, il faudrait commencer par divorcer."
Après huit années de mariage et la naissance de jumeaux, le grand amour de Jérôme et Agathe a bien souffert et la distance se creuse. Abandonnée à l'éducation de ses enfants qui l'accaparent, Agathe assiste passivement à la dérive de son couple. Mais lorsqu'elle découvre que Jérôme la trompe, bafouée, blessée, elle se décide à demander le divorce.
Une véritable guerre s'engage alors entre les époux, un combat sans merci où tous les coups bas, accusations délirantes et manipulations sont permis, pourvu qu'ils assurent le triomphe de l'un sur l'autre.
Cinglant, émouvant, corrosif, ce roman dévoile les affres du divorce dans le monde contemporain.
>>

Agathe, après avoir découvert que son mari la trompe, décide de demander le divorce. Mais la procédure ne sera pas de tout repos. Elle se voit obligée de cohabiter avec Jérôme et de lui confier leurs enfants qui en tant normal ne l'intéressent pas outre mesure. Traque virtuelle, pose de caméras cachées, détective prisont à l'ordre de ce roman...

Les avis sont plutôt mitigés sur ce livre mais pourtant pour moi ça a été un gros coup de coeur ! Je doute que certains passages soient exagérés ; je pense que dans certains cas de divorce, on peut en arriver à une telle pression morale, à un tel harcèlement moral. La tension est palpable à chaque page, on s'attend constamment à voir Agathe souffrir encore plus.

J'ai détesté Jérôme, quoi de plus normal quand on a un pervers narcissique en face de soi (dans la réalité ou dans un livre), mais Agathe m'a aussi agacé à certains moments par son manque d'assurance dans le début du roman et par son manque de clairvoyance sur les échanges qu'elle a avec un soi-disant inconnu rencontré sur la toile, qui n'est autre que son mari qui cherche à grappiller des informations afin de la décrédibiliser devant le juge... Exaspération la plus total sur ce dernier point, surtout qu'elle a utilisé le même stratagème !

L'écriture d'Eliette Abécassis quant à elle est tellement fluide que ce roman s'est lu très vite et je pense qu'il est important de ne pas trop le faire trainer afin de bien rester dans l'ambiance très pesante de l'histoire.



chez les éditions Albin Michel et Le livre de poche

http://www.albin-michel.fr/images/couv/7/4/1/9782226215147m.jpg      http://www.livredepoche.com/sites/default/files/styles/cover_book_focus/public/media/imgArticle/LGFLIVREDEPOCHE/2012/9782253166672-T.jpg?itok=HQ4qLPRo