Barbara Constantine - Allumer le chat


Lu aux éditions Points - 258 pages
(grand format aux éditions Calmann-Levy)
Contemporaine
<<
Bastos, le chat, philosophe et pédant, parvient à échapper au fusil de Raymond. N'empêche qu'il le nargue ce chat ! Et il faut encore s'occuper du môme, un peu nul en foot, qui n'a rien trouvé de mieux que de choper de l'eczéma sur le visage... Sans compter son imbécile de père qui se fait encastrer par un cerf de deux cents kilos. Il y a franchement de quoi devenir allumé dans cette famille !
>>

Raymond fait des miracles avec ses mains, il soigne les gens. C'est pour cette raison, que sa fille avec qui il est brouillé lui confie son petit-fils qu'il n'a jamais vu.

Ce livre se lit plutôt rapidement, le fait que le point de vue alterne constamment entre un nombre énorme de personnages y joue forcément comme le fait que les chapitres sont très courts. Mais j'ai trouvé l'écriture de l'auteure très brouillon et parfois vulgaire. Le fil conducteur du livre est inconnu, ça part dans tous les sens. Les personnages sont totalement déjantés pour certains et les histoires sont limite invraisemblables, car toutes regroupées dans un seul et même bouquin ça devient une accumulation... Et même les animaux ont leurs chapitres !

Le seul point positif reste pour moi le personnage de Raymond ; sa relation avec sa femme qu'il aime profondément, celle avec sa fille avec qui il met son égo de côté et celle avec son petit-fils avec qui nait une belle complicité.

Ce livre se veut drôle - je ne dois pas avoir le même humour que l'auteure - et proche de ses lecteur - il est passé à des années lumières de chez moi. Cependant, ce n'est pas non plus une déception totale, c'est simplement que ce n'est pas ce à quoi je m'attendais après avoir adoré "Et puis, Paulette..."



chez les éditions Calmann-Levy et Points

http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/CALMANNLEVY/2006/9782702137567-G.jpg     http://www.lecerclepoints.com/images/couvertures/m/9782757836415.jpg