Antonia Medeiros - Edith (Partenariat)


Tome 1 de la saga "Les Crèvecoeur"
Lu aux éditions La Bourdonnaye - 187 pages
Historique
<<
Germain Crèvecoeur, l'un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du XXe siècle, vient d'être retrouvé pendu. L'artiste adulé, mais pourtant tristement solitaire, lègue tous ses biens à son fils caché, Raphaël. Ces richesse comprennent une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets...
Tout commence en 1915, avec Edith, femme magnifique et forte, mariée malgré elle à Romain et secrètement amoureuse d'Hektor. Le premier est un cordonnier fétichiste et dangereux, le second un soldat allemand de la Grande Guerre, ennemi de la patrie. Mais l'amour, apatride, se joue des frontières comme des convenances.
Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecoeur est un hymne à a beauté féminine autant qu'un voyage dans le cœur meurtri d'un homme à la sensibilité unique, qui pensait soigner son âme au fond d'une bottine pour dame.
>>

A la mort de Germain Crèvecoeur en 1975, son fils Raphaël découvre que son père n'était pas décédé durant son enfance comme les dires de sa mère le racontent. Le voilà alors en possession de l'héritage que lui lègue cet homme dont il n'a jamais entendu parlé mais aussi à la recherche de l'histoire familiale qui se cache derrière le nom des Crèvecoeur.

Dans ce roman, tout m'attirait déjà avant de l'avoir entre les mains : le fond historique, la saga familiale, le titre de la saga et la couverture ! Et maintenant que je l'ai lu, j'en redemande car pour moi ce n'est qu'une introduction. Le décor est planté, les bases posées...
Peut-être est-ce dû à la quatrième de couverture qui, à mes yeux, en dit beaucoup trop sur ce petit roman de presque 190 pages, mais je n'ai pas réussi à être vraiment surprise dans l'avancé de l'histoire même si j'ai beaucoup aimé ; la plume de l'auteure y est pour beaucoup, c'est un vrai régal !

De nombreuses questions sur Germain sont mises en suspens car dans ce tome nous suivons avant tout Edith Gervais, sa mère, descendante d'une famille de cordonniers. Devenant l'épouse de Romain Crèvecoeur suite à un mariage arrangé par ses parents superstitieux, Edith découvre malheureusement un homme bien différent de ce qu'elle aurait pu imaginer et son quotidien avec lui sera un vrai calvaire.
Si bien que pour s'éloigner un maximum de l'ambiance pesante de son logis, Edith décide de prêter main forte à l’hôpital de la croix rouge remplie de blessés de guerre. C'est dans ce contexte de mort permanente qu'elle rencontre celui qui fera battre son cœur.

Cette famille Crèvecoeur nous cache bien des secrets comme la maison dont Raphaël hérite de Germain Crèvecoeur ; avec pleins d'escaliers, des demi-étages, des portes cachées, remplies de bizarreries... Une bâtisse comme j'aime, et que j'ai eu plaisir d'imaginer à travers les mots de l'auteure !

La fin du roman, avec la découverte qui aidera Raphaël dans ses recherches, m'a paru très farfelu ! Et pourtant, elle ne gâchera pas l'envie de connaître les secrets des membres de cette famille Crèvecoeur !


chez les éditions La Bourdonnaye

http://www.labourdonnaye.com/images/thumbnails/0000/0461/9782824211220_large.jpg

Un couverture ma-gni-fi-que !!!!
 
══════════════════════


Je remercie très vivement Antonia Medeiros qui a pris contact avec moi !!! Un énorme merci ! Je tiens également à remercie les éditions La Bourdonnaye pour l'envoi du livre.