Adam Léonni - L'ombre d'une vie (Partenariat)



Lu aux éditions Edilivre - 130 pages
Contemporain
<<
Marie est très amoureuse d'Ange et Ange est très amoureux de Marie. Cependant, la vie peut basculer d'un instant à l'autre. Le paradis peut sombrer dans l'enfer : le jour fait toujours place à la nuit...
Un cataclysme s'est abattu le matin même où Ange quitta la maison pour se rendre à un congrès sur Paris. A partir de là, le chaos prit règne sur l'ordre et la seule loi qui s'appliqua fut celle du plus fort. Le courage et la peur, la volonté et le désespoir, la tendresse et la violence, le bien-être et la souffrance formèrent un cocktail confus dans lequel Juliette et Ange se rencontrèrent. Ange fit une promesse à Juliette : "Je ne t'abandonnerai jamais !"
>>

C'est dans notre France actuelle qu'Ange et Juliette se rencontrent dans un métro parisien en plein chaos. Leur rame est immobilisée, il n'y a plus d'électricité... Mais quand ils remontent à la surface, l'ampleur du problème est bien plus importante que ce qu'Ange pensait. Tout ce qui touche de près ou de loin à l'électronique est hors service. Les voitures s'entassent au milieu des routes, les téléphones portables ne passent plus... Quelle en est la cause ?
C'est dans cette ambiance cataclysmique que nos deux personnages vont devoir quitter la capitale afin de se réfugier à la campagne et d'être à l'abri.

Je suis plutôt friande des scénarios de "fin du monde" dans les films ou les téléfilms, donc j'ai bien apprécié la base de l'histoire de ce roman. Cependant, je déplore grandement de ne pas avoir eu plus d'informations sur les personnages, et en particulier sur Ange qui est pourtant le narrateur. On le voit débarquer tel un super-héro, bravant tous les problèmes et les résolvant en deux secondes mais aucune de mes interrogations (et accessoirement celles de Juliette) n'a eu de réponse. Qui est-il pour savoir parer à tous les éventualités en tant de crise ?

Pour moi, le point qui m'a posé le plus de problèmes durant ma lecture, c'est les dialogues. Il y en a trop, parfois des pages entières. Et en plus, le langage familier y été bien trop présent à mon goût... J'aurais voulu des descriptions et plus de ressentis pour arriver à me faire une place dans l'aventure que vivait ces personnages.

Par contre, j'adhère au dernier chapitre, à la chute finale qui nous laisse dans le doute ! Bien sûr, cette révélation peut expliquer cette écriture avec peu de détails et ces personnages sans passé mais moi j'ai besoin de tout ça pour entrer dans une histoire...


chez les éditions Edilivre

http://www.edilivre.com/media/catalog/product/cache/1/image/300x400/040ec09b1e35df139433887a97daa66f/i/m/image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_68814.jpg 

══════════════════════

Je tiens à remercier chaleureusement l'auteur, Adam Léonni, qui a pris contact avec moi et qui m'a envoyé son livre (ainsi que deux marques-pages que je vais garder précieusement). Merci à lui de m'avoir donné la possibilité de lire un de ses romans et d'avoir échangé avec moi sur mes impressions.