Robert Goddard - Par un matin d'automne



"Par un matin d'automne" 
de Robert Goddard 
Lu aux éditions Le livre de poche - 542 pages
(grand format aux éditions Sonatine)
Historique, Thriller
<<
Fin des années 1990. Leonora Galloway part en France avec sa fille afin de se rendre à Thiepval près d'Amiens, au mémorial franco-britannique qui honore les soldats tombés durant la bataille de la Somme, lors de la Grand Guerre. Sur le monument, la date officielle du décès de son père est le 30 avril 1916. Or Leonora est née près d'un an plus tard. Ce qui pourrait n'être qu'un banal adultère cache en fait une étrange histoire, des secrets de famille, sur lesquels plane l'ombre d'un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimile un autre…
Dans ce livre envoûtant, Robert Goddard allie l'atmosphère des plus grands romans anglais à un sens du suspense et de la reconstitution historique remarquable.
>>



L'épilogue m'a mis l'eau à la bouche et m'a mis directement dans le bain... Nous nous trouvons avec deux anglaises, une mère et sa fille, qui font un pèlerinage vers le mémorial de Thiepval en France, un monument commémoratif de la Première Guerre Mondiale. Leonora souhaite partager avec sa fille l'histoire de son grand-père (le père de Leonora) dont le nom est inscrit sur le monument parmi les 73412 morts de la bataille de la Somme.

J'ai adoré le découpage du roman et il est vraiment impensable pour moi qu'il puisse être fait autrement.
Dans un premier temps, nous remontons successivement deux fois dans le passé. La première fois pendant l'enfance assez dure de Leonora durant laquelle elle se pose de nombreuses questions, entre autres, sur ses parents décédés. Des questions auxquelles personne ne veut répondre. Et la seconde fois durant les années de la Première Guerre Mondiale, où le point de vue est celui de Franklin, un ami soldat du père de Leonora, qui lui connait une grande partie des réponses.
Durant la dernière partie du roman, Leonora recoupe tous les éléments découverts jusque-là sur sa famille et essaie d'éclairer les dernières zones d'ombre.

Les secrets qui suivent cette famille bourgeoise passent par trois générations de femmes ainsi que par des hommes qui sont leurs maris, leurs amis, et leurs amants...
L'auteur nous emmène dans les tranchées de la Grande Guerre et moi qui m'intéressent beaucoup au côté historique surtout sur les périodes des deux guerres mondiales, j'étais ravie.
On se retrouve aussi dans une enquête pour meurtre, où j'ai soupçonné tout le monde sauf le coupable qui pourtant me parait tellement logique lors du dénouement.

L'auteur sait mélanger plusieurs styles et c'est pour ça que ce roman est un coup de cœur pour moi. De plus l'écriture de Robert Goddard est simple. Ses phrases sont sans chichi ! On ne butte sur aucun mot ou tournure de phrases. Notre lecture est fluide et les pages se tournent sans qu'on s'en aperçoive.


chez les éditions Sonatine et Le livre de poche

http://www.sonatine-editions.fr/livres/Par-un-matin-d-automne.asp        http://www.livredepoche.com/par-un-matin-dautomne-robert-goddard-9782253158363
Je trouve la couverture des éditions Le livre de poche vraiment très belle avec ce couple en train de s'embrasser sur le quai d'une gare. C'est pour ça d'ailleurs que j'ai décidé d'acheter ce livre, il faut bien le dire. Concernant celle des éditions Sonatine, la couleur sépia colle totalement à l'histoire.